• [mai 2019] à Nice au bout de la promenade des Anglais

    Bonjour à tous ! J'espère que vous allez bien, je reviens cette semaine avec un article que je veux faire depuis longtemps. Ceux qui me suivent depuis les réseaux sociaux vous savez que je me suis mise au sport il y a deux ans, à mon entrée en classe préparatoire. J'ai envie de revenir sur ces débuts, pourquoi j'ai commencé et comment j'ai réussi à m'y mettre ? Je n'ai jamais une grande sportive, même si j'ai fait de la gymnastique rythmique, un peu de danse classique et de la danse jazz. J'ai toujours aimé la danse car ce que j'aime dans le sport c'est me défouler, me vider la tête,... C'est pour cela que je n'ai jamais aimé la musculation, je préfère le fitness en groupe avec un professeur par exemple. Les sports de compétitions ne me plaisent pas beaucoup aussi, j'ai lâché la gymnastique rythmique pour cela et je ne me plaît pas dans les sports collectifs. J'ai donc longtemps eu du mal avec le sport à l'école, et même trouver un sport qui me plaît. J'ai longtemps complètement abandonné le sport parce que je me sentais pas bien en collectivité. Pourtant aujourd'hui le sport a une place très importante dans mon bien-être.

    En arrivant en classe préparatoire j'ai été confrontée violemment au stress, et ce n'était pas dans mes habitudes parce que le lycée ne m'a jamais rendue malade, j'aimais beaucoup les cours et j'arrivais à avoir des bonnes notes en bossant normalement. Mais en arrivant dans ces études exigeantes j'ai compris que mon mode de travail du lycée était totalement inadapté et inefficace, j'ai dû revoir toute mes méthodes de travail, mais la prépa ne paye pas toujours immédiatement malgré les efforts.... Je me suis retrouvée très vite à pleurer tous les soirs à cause du stress, de la solitude, de l'inadaptation trop violente. J'ai toujours énormément pleuré, souvent une fois par semaine, c'est inévitable lorsque mon cerveau ne sait plus quoi faire il libère les émotions par des larmes. Mais à ce stade il fallait que je libère mes émotions autrement pour ne pas finir en grosse dépression. C'est alors que j'ai commencé le sport, pour me sentir mieux dans ma tête.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Hey ! J'espère que vous allez bien, et oui je publie encore un article c'est les vacances j'en profite entre deux révisions. Aujourd'hui je reviens avec un article assez particulier puisque j'ai crée ma premier vidéo sur Youtube. Un petit tutoriel maquillage que j'ai filmé lorsque j'étais de passage à Nîmes pour voir mon copain. J'avais envie de tester alors voilà, c'est pas une vidéo de fou (en 2h j'ai tout filmé et monté haha), on est loin des vidéos dignes des professionnels de Youtube mais je me suis fais plaisir à la filmer (puis pour un tutoriel maquillage c'est beaucoup plus parlant une vidéo). Alors j'espère que cela vous plaira.

    J'ai décidé de vous filmer un maquillage que je fais beaucoup en ce moment. A Noël j'ai eu la palette Caramel Melange de Zoeva sur laquelle j'ai immédiatement craqué pour ses couleurs chaudes orangées et son rapport qualité/prix. Une très jolie palette qui m'a inspiré quelques maquillages dont celui-ci. J'en profite pour vous montrer comment je maquille mon teint avec légèreté et à petit prix (les fond de teint à 20€ ce n'est pas dans mon budget). En réalité je suis loin d'être une pro du makeup ou une makeup addict. J'aime juste me maquiller, c'est mon moment de détente et de création, rien qu'à moi et pour moi. Je ne me maquille pas tous les jours (la flemme me domine), je le fais uniquement quand j'ai le temps et quand j'ai envie de jouer avec les styles. Avec le temps j'ai apprit à aimer mon visage au naturel, je ne complexe plus sur mes petits boutons et les traces que m'ont laissé l'acné il y a quelques années, ni sur mon grand front ou mes rougeurs. Le maquillage ne peut pas vous guérir de vos complexes, il ne répare pas la peau durablement, son effet n'est que temporaire. Mais amusez-vous si vous en avez l'envie et faites attention à ce que vous appliquez sur votre peau pour ne pas entrer dans un cercle vicieux "ça camoufle > ça abime > je camoufle encore plus > ça abîme encore plus". Le maquillage doit être un plaisir et pas une nécessité, laissez respirer votre peau de temps en temps. Dernière petite chose à savoir sur mon rapport au maquillage, depuis que je suis étudiante avec un petit budget, j'ai beaucoup de mal à dépenser de l'argent. Donc je ne suis pas du genre à consacrer un budget au maquillage. Ma mère est une makeup addict et elle dépense beaucoup dans le maquillage donc j'utilise parfois ses produits de grandes marques (Huda Beauty, Urban Decay, Too Faced) mais majoritairement vous ne me verrez pas utiliser des produits très chers. Comme vous le verrez dans la vidéo, la marque que j'utilise le plus est KIKO. Soit, cela étant dit on peut passer au petit tutoriel !

    Lire la suite...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique